Contenu

Qui sommes-nous ?
 

Bienvenue sur le site web carrefours à feux

publié le 22 juin 2007 (modifié le 9 février 2017)
Vous trouverez sur ce site des informations relatives aux carrefours à feux et à la régulation du trafic urbain :
- les connaissances de bases sur la conception et le domaine d’emploi ;
- les références réglementaires et normatives relatives aux carrefours à feux ainsi que les ouvrages traitant du sujet.

Activités du Cerema sur les carrefours à feux

publié le 25 juin 2007 (modifié le 26 novembre 2014)

Cet article présente de manière synthétique les activités du Cerema dans le domaine des carrefours à feux et de la régulation du trafic en milieu urbain.

Normalisation

Le Cerema participe aux travaux de la Commission de Normalisation CN05 en charge du domaine régulation du trafic urbain. Les travaux actuels concernent l’évolution de la norme sur les fonctionnalités des contrôleurs, la norme DIASER. Le Cerema participe également à l’élaboration de la réglementation technique nationale d’ouvrage, qui impose des exigences de qualité sur les équipements de signalisation mais également des tests sur ces matériels conformément aux normes ou à des règlements additifs.

Savoir faire sur les carrefours à feux

Le Cerema est l’interlocuteur des collectivités, des prescripteurs et des mainteneurs pour toutes les questions relatives aux carrefours à feux, à leur conception, à leur fonctionnement et à leur maintenance.

Formation

Le Cerema anime ou participe à de nombreuses formations sur les carrefours à feux dans le cadre de la formation continue à Ponts Formation Conseil, ou au CNFPT.

Publication

Guide de conception des carrefours à feux : Ce guide intègre dans une même démarche les aspects liés à l’aménagement des carrefours à feux et à leur fonctionnement.

Guide sur l’implantation des dispositifs répétiteurs de feux piétons pour personnes aveugles et malvoyante : édité en juin 2006, il donne des conseils pour l’implantation et le fonctionnement des répétiteurs de feux pour personnes aveugles et malvoyantes.

Guide sur la priorité aux feux pour les VTC : édité en 2001, il donne des conseils pour la mise en œuvre de la priorité aux feux pour les véhicules de transport en commun.

Logiciels d’ingénierie du trafic

Le Cerema a développé et commercialise deux logiciels utilisés dans l’ingénierie du trafic :
Mitemps : logiciel d’analyse de données de temps de parcours dont la dernière version est parue en 2003.
OndeV : logiciel permettant le calcul d’ondes vertes.
DIAGFEUX : logiciel d’aide à la conception des diagrammes de plans de feux est en vente depuis Août 2009.

Etudes méthodologique et évaluation sur les carrefours à feux

 
Le Cerema réalise des études sur l’accidentologie en carrefours à feux, évaluer des dispositifs ou des équipements nouveaux. Il est à l’écoute des besoins nouveaux ressentis par les collectivités, les usagers,.... L’opportunité de ces besoins peut conduire le Cerema à mettre en place en collaboration avec les maîtres d’ouvrage des expérimentations. Les études et les évaluations servent à définir des recommandations qui seront diffusées le plus largement possible mais peuvent également justifier de futures évolutions de la réglementation.
Les réflexions en cours portent sur la signalisation des transports en commun, la gestion des traversées pour les piétons en carrefour à feux, la prise en compte des personnes aveugles et malvoyantes, la perception des feux par les daltoniens, la mise en place de feux sur les carrefours à îlot central (type giratoire ou rond-point).

Infos éditeur - Contacts

publié le 13 juin 2008 (modifié le 12 octobre 2016)

Service gestionnaire
Cerema[1]
Direction technique Territoires et ville
9, rue Juliette-Récamier
69456 LYON CEDEX 06
Téléphone : 04 72 74 58 00
site internet : http://www.territoires-ville.cerema.fr/

Directeur de la publication
Christian Curé, directeur du Direction technique Territoires et ville

Webmestre
Christophe Damas, Cerema, chargé d’étude au groupe Conception et Gestion des Réseaux

Rédacteur
Christophe Damas,

Responsable éditorial
Olivier Petiot, Cerema, chef du groupe gestion du trafic et télématique

Contacts
christophe.damas@cerema.fr

Hébergement
Cerema
Direction territoriale du sud-ouest
Rue Pierre-Ramond - BP C
33165 Saint-Médard-en-Jalles CEDEX
Téléphone : 05 56 70 66 33

SPIP
Site réalisé sous SPIP, un programme open source sous licence GNU/GPL.

Droit d’auteur
Tous les contenus présents sur le site de l’observation urbaine sont couverts par le droit d’auteur. Toute reprise est dès lors conditionnée à l’accord de l’auteur en vertu de l’article L.122-4 du code de la propriété intellectuelle.

Établir un lien
Tout site public ou privé est autorisé à établir, sans autorisation préalable, un lien vers les informations diffusées par le site de l’observation urbaine. En revanche les pages de ce site ne doivent pas être imbriquées à l’intérieur des pages d’un autre site.

L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tout support, à l’exception de ceux diffusant des informations à caractère polémique, pornographique, xénophobe ou pouvant, dans une plus large mesure porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre.

[1] Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement

Du bon usage des feux

publié le 18 avril 2017 (modifié le 21 avril 2017)

De nombreux articles sur la thématique de "la fin des feux rouges" sont parus dans les médias, chacun avec son propre angle éditorial. Beaucoup faisaient référence au Cerema. Il nous a semblé souhaitable de proposer une vue plus complète bien que simplifiée sur ce sujet sous forme de question réponse.

• A quoi servent les feux ?
Ils permettent aux usagers de traverser un flot important sans attendre trop longtemps, sans forcer le passage. Ils régulent ainsi le passage des usagers et permettent d’écouler beaucoup de trafic dans un espace réduit, que les usagers soient des piétons ou des véhicules.

• Les feux sont-ils utiles ?
Oui, comme tout équipement ils ont leur domaine de pertinence.

• Alors pourquoi en supprimer ?
Lorsqu’on évoque la suppression de feux, il ne s’agit pas de tous les feux mais bien des feux qui ne sont plus utiles.

• Qu’est-ce qui justifie ces suppressions ?
Les villes évoluent, les niveaux de trafic, les vitesses, les usages. Aussi des feux qui ont été utiles à une époque peuvent avoir perdu leur pertinence, par exemple une rue à 50km/h transformée en aire piétonne ou la modification d’un plan de circulation permettant de transformer un quartier en zone 30 en ayant détourné le trafic véhicule.

• Où peut-on supprimer des feux ?
Là où les trafics véhicules sont faibles.

• Où sont-ils réellement utiles ?
Sur les rues et aux carrefours à trafic véhicules élevé pour permettre en premier lieu aux piétons de traverser sans trop attendre ni forcer le passage.
Ensuite, aux carrefours à trafic élevé pour donner la priorité de passage aux véhicules de transport en commun (Bus, tram) par rapport aux autres usagers.

• Les feux améliorent-ils la sécurité ?
La question n’est pas simple, toutefois les études convergent pour monter qu’il y a des bénéfices sur la sécurité lorsque le trafic véhicule est élevé, ce qui n’est pas le cas lorsque le trafic est faible.
Trois phénomènes sont notamment documentés relativement aux accidents en carrefour à feux :
- Les prises de vitesse pendant le vert de la part des conducteurs qui veulent éviter le rouge, avec des effets négatifs sur la sécurité,
- Les chocs arrière,
- La trop grande confiance du piéton notamment enfant ou âgé dans la couleur du feu.
Le guide de conception des carrefours à feux aux Etats-Unis (MUTC) a montré que la suppression des feux qui ont perdu leur pertinence aboutie à une réduction de l’accidentalité pour peu qu’elle se fasse dans un cadre réfléchi et conforme aux règles de l’art.
Par ailleurs, au niveau comportement on constate un faible respect des feux lorsqu’ils ne sont pas crédibles tant par les conducteurs que les piétons, ce qui peut avoir des conséquences sur la crédibilité des feux là où ils sont pertinents.

En conclusion les différents modes de gestion des intersections (priorité à droite, cédez-le-passage, stop, mini-giratoire, giratoire, feux) ont chacun leur domaine d’emploi. Les feux gardent leur pertinence mais pas partout.