Contenu

Répartition des flux par voie (file)

publié le 17 juin 2008 (modifié le 26 mars 2009)

La voie(file) la plus chargée est celle qui demandera le plus de temps de vert pour écouler son propre trafic. Le trafic de la voie(file) la plus chargée par phase dimensionnera ainsi le temps de vert de la phase concernée. Il nous faut donc répartir les trafics voie(file) par voie(file) afin de déterminer quelles seront les voies(files) critiques.

Pour affecter les flux par voie(file) on affecte en premier les mouvements n’ayant le choix de la file puis on affecte ensuite véhicule par véhicule les mouvements qui ont le choix sur les voies(files) les moins chargées avec pour objectif d’équilibrer les files lorsque cela est possible.

La répartition des mouvements sur notre exemple donne les résultats suivants :

La rue Victor-Hugo est une rue à double sens avec une seule voie par sens, la répartition des flux au niveau des entrées est donc triviale : il suffit de faire la somme des mouvements.
La rue Émile-Zola est une rue à sens unique avec deux voies. Il faut donc d’abord affecter les mouvements de tourne-à-gauche et de tourne-à-droite qui ne peuvent respectivement emprunter que la voie de gauche et la voie droite conformément au code de la route. Ensuite on affecte véhicule par véhicule le flux de tout-droit sur la file la moins chargée jusqu’à épuisement du mouvement de tout-droit.
Le matin, cela conduit à équilibrer les deux voies, mais le soir tous les véhicules qui vont tout-droit sont affectés sur la file de gauche qui restera malgré tout moins chargée que celle de droite.