Contenu

emploi du R 25

publié le 14 juin 2013

Le signal dédié à la gestion des piétons sur traversée des voies exclusivement réservées aux véhicules des services réguliers de transports en commun est le R25. Toutefois la réglementation n’exclue pas l’usage du signal R12.

Les références réglementaires sont les article 110-2.11 et 111-1.2 alinéa 1.

Article 110-2.1 : « L’existence de signaux pour les piétons (R12), est indissociablement liée à la présence de signaux tricolores ou des signaux pour tramways contrôlant les courants de véhicules avec lesquels les piétons qu’ils protègent sont en conflit... »

Article 111-1.2 alinéa 1 : « Le signal d’arrêt R25 a pour objet d’interdire la traversée par les piétons des voies exclusivement réservées aux véhicules des services réguliers de transports en commun. »

Le signal R12 permet la gestion en "un seul temps" des traversées mixtes de couloirs véhicules et couloirs tramways. On trouve cette configuration lorsqu’il n’y a pas d’îlot entre les voies tramways et les voies véhicules.

En revanche, lorsque la traversée est gérée en "deux temps" ou "trois temps" comme c’est le cas sur de nombreux sites axiaux tramway, le signal R25 doit être privilégié pour gérer la traversée des seules voies tramway, pour les raisons suivantes :
- il diminue fortement les risques de confusions visuelles,
- la répétition sonore pour les personnes aveugles et malvoyantes nécessite des sons distincts pour bien marquer le passage par l’îlot et le changement du type de voies à traverser.

Il est également recommandé d’implanter des signaux R25 pour les traversées simples en section courante de voies tramways.